vendredi 26 novembre 2010

Ecommerce United : le réseau social des e-commerçants



Bonjour Pierre-Henri, peux-tu nous résumer ton parcours ?


Merci pour cet entretien,

Issu d’une formation commerciale, j’ai travaillé pour un cabinet de conseil pendant 3 longues années pour finalement réaliser que je n’étais pas vraiment fait pour ce job ;-)

Après avoir réfléchi plusieurs mois sur la possibilité de créer ma propre entreprise, j’ai franchi le pas en 2004 en ouvrant une boutique en ligne qui s’appelle Starbagg.com et qui distribue des sacs et des accessoires de mode.
Pendant 4 ans ce projet m’a permis de découvrir le monde de l’entrepreneuriat, le bonheur de recruter des gens, la stratégie d’entreprise, la prise de risques … mais également le monde de l’e-commerce et ses difficultés.
En effet, même si mon volume de chiffre d’affaire en ligne était relativement important, j’avais des besoins pour financer ma croissance, notamment ma trésorerie, des nouveaux locaux et le recrutement. Ne parvenant pas à lever de fonds, j’ai cherché un acquéreur puis j’ai vendu le site à Sarenza.com


Comment est née chez toi l'idée de E-commerce United ?


On peut dire que mon expérience de boutique en ligne pure-player m’a ouvert les yeux sur un certain nombre d’aberrations auxquelles je n’étais pas préparé. Même si le taux de croissance de l’ecommerce est fort, la concurrence est exacerbée, les marges sont faibles, les besoins de financement sont lourds et il faut vraiment faire preuve de nombreuses compétences pour devenir une grande boutique en ligne.

Pendant 4 ans le cours du trafic que j’achetais dans les moteurs a été multiplié par 6, alors que son rendement ne s’améliorait pas. Le secteur du search payant est devenu irréel.

Il m’a fallu du temps et de l’argent avant de comprendre que la croissance d’une boutique en ligne est essentiellement liée à ses investissements publicitaires, qu’il faut être armé jusqu’aux dents pour fidéliser, mailer abondamment ses clients, multiplier ses canaux d’acquisition et piloter son entreprise au centime près.

L’ecommerce est un fabuleux eldorado, mais qui est peu structuré et qui est trusté d’un côté par un moteur de recherche brillant et de l’autre par quelques grands sites marchands.

Ecommerce United est né de l’expérience d’un marchand en ligne qui aurait bien aimé avoir un réseau social spécialisé en ecommerce pour mieux se développer. Nous avons travaillé 2 ans sur ce projet et le site est sorti en mai 2010. Aujourd’hui plus de 2000 sociétés sont membres.

Quel est l'objectif visé par Ecommerce United ?


Aider les sites marchands.
Et plus généralement permettre aux acteurs de l’ecommerce de collaborer et de faire du business.

Concrètement voila ce que les sites marchands peuvent faire :
- monter des partenariats (échanges de lien, d’email, de visibilité …)
- entrer en relation avec d’autres membres : marques, distributeurs, prestataires ecommerce, médias …
- trouver de nombreuses prestations ecommerce (web-marketing, e-logistique, logiciels …)
- trouver des sources de trafic alternatives
- faire des appels d’offre

Nous sommes différents des réseaux sociaux tels que Viadéo et LinkedIn, dont la première vocation est de favoriser le recrutement.
Ecommerce United est un réseau de sociétés, chaque société peut accueillir jusqu’à 50 employés, qui travaillent ensemble pour créer ou découvrir de nouvelles opportunités de business sur le réseau.


Ecommerce United c'est aussi une plateforme d'appel d'offres ?


Nous permettons aux membres d’exprimer leurs besoins et de recevoir plusieurs propositions. Les besoins de nos membres sont essentiellement tournés vers le web-marketing, la e-logistique et la recherche de nouvelles sources de trafic.
Monter cette plateforme d’appels d’offre n’a pas été facile, car nous sommes un réseau social qui prône la transparence et la communication. Nous avons donc établit de nouvelles règles :
les appels d’offres sont publiques, c'est-à-dire que tous nos membres peuvent les voir
les membres peuvent communiquer librement entre eux à propos de leur appel d’offre
Ce fonctionnement implique aussi qu’Ecommerce United n’intervient pas dans ce processus.
Ces appels d’offres sont donc innovants, nous verrons bien si cela fonctionne et nous nous tenons prêts à ajuster le tir dès qu’il le faudra.


Combien cela coute-t-il ?


C’est gratuit, sauf pour les prestataires ecommerce.

Les prestataires ecommerce peuvent accéder à nos services à partir de 19 euros par mois. Ce principe payant est indispensable pour « filtrer » la quantité importante de prestataires qui souhaitent rejoindre Ecommerce United.

Quel sont tes projets à moyens termes pour ce réseau ?


Ecommerce United n’ pas encore atteint les standards actuels des réseaux sociaux, mais nous y travaillons dur et une nouvelle version verra le jour d’ici janvier 2011, elle sera plus ergonomique et plus simple d’utilisation.

Nous souhaitons aussi accroître notre base de membres et traduire le site en anglais d’ici fin 2011.

Merci Pierre-Henri d'avoir bien voulu répondre à cette interview

Pour plus d'informations, visitez le site

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

 
Annuaire de boutiques en ligne
Abonnez-vous